Mgr William SHOMALI, évêque auxilliaire de Jérusalem

Publié le par Recteur de la Basilique du Sacré-Coeur de Marseil

mgr-william-beit-sahour-.jpg

Le jeudi 27 mai 2010, à 17h, en la Basilique Sainte-Catherine de Bethléem, Mgr William Hanna Shomali, Evêque auxiliaire nommé de Jérusalem, a reçu la consécration épiscopale des mains de S.B. Fouad Twal, Patriarche latin de Jérusalem, consécrateur principal, et de LL.EE. Mgr Salim Sayegh, Vicaire patriarcal en Jordanie, et Giacinto-Boulos Marcuzzo, Vicaire patriarcal en Israël, co-consécrateurs.

 william-shomali-grande.jpg

-o-o-o-

Vous pouvez voir l'ordination épiscopale

de Mgr William Shomali

sur le site de

http://www.lpj.org/

 

La vidéo est en deux temps.

A voir également l'interveiw qu'il donne

sur son nouveau ministére épiscopal 

Mgr William Shomali, un fils des bergers devenu Pasteur

Hier, Mgr William Shomali était solennellement consacré évêque à Bethléem. Aujourd’hui, il était attendu par toute la population de Beit Sahour, sa ville natale, pour une entrée et une première messe « chez lui », dans une ambiance d’emblée familiale et populaire. Dans la ville des Bergers, il a été accueilli avec fierté comme le nouvel évêque auxiliaire de Jérusalem, certes. Mais il l’a été au moins autant comme l’enfant de la paroisse, l’enfant du pays. Il suffisait pour s’en convaincre de voir l’émotion des plus ancien(ne)s parmi les paroissiens de Beit Sahour tandis que Mgr William remontait l’allée centrale de l’église Notre-Dame de Fatima en bénissant la foule...

Cette journée de fête « à la maison » a débuté par l’entrée solennelle du nouvel évêque à Beit Sahour, précédé du cortège des scouts latins et melkites de Beit Sahour et des scouts de Saint-Joseph de Bethléem avec fanfare et défilés. Mgr William était accompagné du Patriarche émérite Michel Sabbah, des évêques Maroun Lahham (Tunis), G.-Boulos Marcuzzo (Nazareth), Kamal Bathish (Jérusalem, émérite) et Gaetano Bonicelli (archevêque émérite de Sienne) et du P. Aziz Halaweh, curé latin de Beit Sahour.

Parmi les personnalités civiles qui ont reçu « leur » évêque, se trouvaient Hani Al-Hayek, maire de Beit Sahour, Abbas Zaki, membre du comité central du Fatah et représentant du président palestinien Mahmoud Abbas.

De nombreux prêtres du Patriarcat latin – notamment les 13 jordaniens à qui l’Etat d’Israël avait accordé un visa – entouraient Mgr Shomali, ainsi que quatre prêtres melkites, dont l’archimandrite Agapios Abu Saada, actuellement en Galilée mais originaire de Beit Sahour, le P. Boulos Armani, curé de Beit Sahour, et le P. Yaqoub Abu Saada, curé de Bethléem.

Le cortège a remonté la rue principale avant de rentrer dans l’enceinte de la paroisse Notre-Dame de Fatima, ornée du logo du cent-cinquantième anniversaire et de plusieurs grandes banderoles reproduisant une belle photo du pape Benoît XVI et de Mgr William récemment prise à Rome. Tout le monde s’est d’abord rendu dans la salle polyvalente, tout juste construite grâce à l’aide de la Fundación Promoción Social de la Cultura (FPSC), représentée par Mme Macarena Cotelo. Dans la salle, le P. Aziz avait préparé sept grands panneaux avec des photos de Mgr William à tous les âges de sa vie, notamment lorsqu’il était au séminaire de Beit Jala.

Dans son discours, Hani Al-Hayek, le maire de Beit Sahour, a souhaité la bienvenue au nouvel dans sa ville. Il lui a ensuite offert un cadeau au nom de la municipalité : un beau tableau de nacre avec une reproduction d’une icône de la Vierge. Abbas Zaki a ensuite chaleureusement félicité Mgr William au nom du président Mahmoud Abbas et du gouvernement. Dans son discours, il a insisté notamment sur la coexistence pacifique et conviviale entre chrétiens et musulmans de Palestine.

Dans sa réponse, le nouvel évêque a remercié les deux orateurs et toute l’assistance pour la chaleur de leur accueil, puis il a commenté le blason et la devise qu’ils avait choisis, insistant particulièrement sur le sens de la citation biblique « Priez pour la paix de Jérusalem » et sur l’exemple des bergers de Beit Sahour, ses prédécesseurs.

L’église paroissiale était pleine pour la messe. Deux écrans et des chaises avaient été placées à l’extérieur, sous un auvent, pour que tout le monde – environ 600 personnes – puisse participer à la célébration. Dès l’entrée de la ouverte par les chevaliers et dames du Saint-Sépulcre suivis d’une quarantaine de prêtres, Mgr William a été chaleureusement applaudi par les fidèles rassemblés.

C’est le P. Aziz Halaweh qui l’a accueilli au nom de toute la communauté paroissiale. Lui aussi s’est plu à insister sur les liens tout particuliers qui unissent le nouvel évêque à la ville et à la paroisse de Beit Sahour. Il faut rappeler ici que les racines de la famille Shomali à Beit Sahour et Bethléem remontent aux temps du Christ, voire avant. Le Siyar al-Ghanam ou « Champs des Bergers » appartenait à la famille avant qu’elle ne la cède aux franciscains.

Dans son homélie à la fois fervente et pleine d’humour, Mgr William a d’abord improvisé une exhortation à l’unité, enjeu qui lui est très cher, en disant :

« Nous sommes une unique famille dans l’unique Christ. » Il a également mentionné ses origines et rendu grâce à Dieu « de l’avoir fait Pasteur de son peuple, lui, le descendant des pasteurs de Beit Sahour... » Après un très émouvant message de remerciement adressé à sa famille, qu’il a félicitée pour le chemin de réconciliation et d’unité entrepris, le nouvel évêque a conclu en donnant à tous comme modèle les bergers de Bethléem qui ont écouté la parole des anges, y ont cru, sont allés reconnaître et adorer l’Enfant divin, puis sont partis l’annoncer à tous, en premiers messagers de la Bonne Nouvelle.

Puissions-nous tous suivre l’exemple de ces bergers sous la houlette de Mgr William, notre nouveau pasteur !

 

william-small-betl.jpg

Nous l'avions recontré le 15 avril 2010

lors de notre pèlerinage en Terre Sainte

avec la Communauté du Coeur de Jésus.

Avec nos prières ferventes,

nous lui présentons toutes nos félicitations.

Publié dans Divers

Commenter cet article