DIMANCHE DE LA SAINTE FAMILLE

Publié le

Basilique du Sacré-Cœur de Marseille  

26 et dimanche 27 décembre 2009.

 

Frères et Sœurs,

En ce dimanche de la Sainte Famille, nous prions pour toutes nos familles, celles qui restent unies et pour qui nous bénissons le Seigneur, ou celles qui malheureusement se sont désunies et nous le supplions pour que les relations entre les couples s’arrangent, garantissant la paix et non la haine tenace, protégeant les enfants, qui durant la procédure des divorces deviennent souvent des moyens d’échange.

J’ai choisi une prière du pape Benoît XVI, celle qu’il prononça à Viterbe en septembre dernier, me permettant d’ajouter les noms de France et de Marseille, pour qu’elle soit plus actuelle et recentrée sur notre célébration dominicale. Elle se trouve au dos de votre feuille de chant, vous pourrez ainsi suivre cette prière, la dire en silence et pourquoi pas la méditer ces prochains jours, lors de votre prière personnelle. J-P Ellul.

photos_c_l_brations_60__annie_guignard_151.jpg

Vierge Sainte,en ce dimanche de la Sainte Famille,

nous t'adressons une prière suppliante et pleine de confiance : 
veille sur le Successeur de Pierre et sur l'Eglise confiée à ses soins;
veille sur nos communautés diocésaines et sur ses pasteurs,
sur la France, sur l'Europe et sur les autres continents.
Reine de la paix, obtiens le don de la concorde et de la paix
pour les peuples et pour l'humanité tout entière.

Vierge obéissante, Mère du Christ,
qui, avec ton "oui" docile à l'annonce de l'Ange,
es devenue la Mère du Tout-Puissant,
aide tous tes fils à seconder
les desseins que le Père céleste a pour chacun,
pour coopérer au projet universel de rédemption,
que le Christ a accompli en mourant sur la croix.

Vierge de Nazareth, Reine de la famille,
fais de nos familles chrétiennes des foyers de vie évangélique,
enrichies par le don de nombreuses vocations
au sacerdoce et à la vie consacrée.
Maintiens ferme l'unité de nos familles,
aujourd'hui si menacée de toute part,
et fais-en des foyers de sérénité et de concorde,
où le dialogue patient dissipe les difficultés et les oppositions.
Veille en particulier sur celles qui sont divisées et en crise,
Mère de pardon et de réconciliation.

Vierge Immaculée, Mère de l'Eglise,
nourris l'enthousiasme de tous les membres de notre diocèse: 
des paroisses et des groupes ecclésiaux, 
des nouvelles formes d'engagement apostolique que le Seigneur suscite à travers son Saint Esprit;
affermis la volonté de ceux que
le Patron de la moisson continue à appeler
comme ouvriers dans sa vigne, pour que,
résistant à toutes les tentations et les pièges du monde,
ils persévèrent avec générosité sur le chemin entrepris,
et que, avec ton assistance maternelle, ils deviennent des témoins du Christ attirés par la splendeur de son Amour, source de joie.

Vierge clémente, Mère de l'humanité
tourne ton regard vers les hommes et les femmes de notre temps, sur les peuples et leurs gouvernants,

sur les nations et les continents;
réconforte ceux qui pleurent, qui souffrent, qui peinent
à cause de l'injustice humaine,
soutiens ceux qui vacillent sous le poids de la fatigue
et regardent vers l'avenir sans espérance;
encourage ceux qui travaillent pour construire un monde meilleur
où triomphe la justice et règne la fraternité,
où cessent l'égoïsme, la haine, et la violence.
Que toute forme et manifestation de violence
soit vaincue par la force pacificatrice du Christ!

Vierge de l'écoute, Etoile de l'espérance,
Mère de la Miséricorde,
source à travers laquelle Jésus est venu au monde,
notre vie et notre joie, nous te remercions et nous te renouvelons l'offrande de notre vie,
certains que tu ne nous abandonnes jamais,
en particulier dans les moments sombres et difficiles de l'existence.
Accompagne-nous toujours  maintenant et à l'heure de notre mort.  Amen!

 Benoît XVI

Viterbe, 6 septembre 2009

Commenter cet article