Les derniers travaux

Publié le par Mgr Ellul

 

LES ULTIMES TRAVAUX de mai 2007

avec des photos d'Odette Gorce ; Annie Guinard ; Jean-Pierre Ellul

Pour recevoir nos invités, tant à la basilique qu'au presbytère, il fallait presser le pas. Le 60ème anniversaire de la basilique arrive rapidement.  Tous au travail, chacun selon son charisme. On perçe, tape, colle, balaie, tire des plans sur la comète. On essaie de faire par nous-même, afin de moins dépenser, car les factures des bancs, cathèdre, et du prochain ouvrage sur le Sacré-Coeur arrivent. Donc, on s'arme de courage...

 

Plus de soutane... pas de col romain... mais en bleu de travail, c'est quand même plus pratique !

Et Paul Ripert est un spécialiste en démolition de cloisons, en peinture de plafond, carrelage et autre choses...

Du travail, de l'amitié du sérieux et de l'aide, même celle du Père Jean-Marie Adohou. Lui il peint, peint encore, portes et radiateurs de chauffage central...

Rien n'est facile, il faut reprendre l'électricité, boucher les plâtres, enlever moquette et colle, repeindre et tapisser. Rien ne nous arrête ! Pas même le sol difficle à ravaler...

Mais où mettre les anciennes chaises. Certaines sont tellement usées qu'il faudra les descendre dans la cypte et les réparer.Les bancs sont arrivés. Le Chanoine Aquilina est preplexe ? Le Père René Boyer à la solution. Et voilà, les bancs sont placés. Grâce à la générosité des paroissiens et de généreux donateurs. Un merci tout spécial.

Le Christ ressuscité sera placé le soir du Vendredi Saint. Plusieurs amis de la paroisse sont là avec Carlos et Paul ; il y a Christian, notre plombier, certains de la chorale, des paroissiens. La croix est placée, il faut y mettre le grand Christ ressuscité. Il est grand : 1m 80, il est lourd, il est très beau. A 21h 15. nous le contemplons, nous le prions... 

Voilà il est en place, ressuscité, sorti du tombeau, le vêtement blanc et or, le bras levé pour bénir. La croix, derrière lui semble s'éloigner, mais rappeler qu'il y fut cloué pour le pardon des péchés du monde et de nos propres péchés. Oui, "La Gloire et la Croix" avait écrit Urs von Balthazar il y a des années, témoignant du mystère pascal du Christ.

 

Mgr Georges Pontier, lors de la messe du 5 mai 2007 - 60ème anniversaire de la consécration de la basilique.

Le Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine, le soir du 6 mai 2007.

 

Le choeur s'est paré des nouvelles acquisitions. Elles ont été inaugurées pour les Rameaux : la cathèdres et les sièges de célébration, l'ambon avec les quatre évangélistes, les prie-dieu...

Au presbytère, on a démoli des cloisons pour faire une vaste salle où nous pouvons recevoir les confères et les paroissiens.

Voilà, tout est prêt. Merci à tous celles et ceux qui nous ont aidé. Oui, Merci infiniment.

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article