Messe d’au revoir du Père Laurent Grégoire de Frélibert.

Publié le

Eglise Saint Charles – dimanche 4 octobre 2009.

Messe de 10h 30, célébrée par l'abbé Laurent Grégoire de Frélibert ; diacre : Abbé Fabrice Loiseau ; sous-diacre : Pierre Federicci - Chorale grégorienne et orgue. Les photos sont de Vital Galicher (c). A la fin de la messe solennelle Mgr Ellul, représentant Mgr l'archevêque, accompagné du diacre permanent Georges Renoux, s'exprime en ces termes :

Frères et Sœurs bien aimés,

Le Père Laurent GREGOIRE est appelé à un autre ministère. En date du 1er octobre, à l’officiel du diocèse, Mgr Georges Pontier, lui  confie le soin d’accompagner les malades à l’hôpital de La Timone et d’être notre collaborateur, notre vicaire à la basilique du Sacré-Cœur.

Nous accueillons cette nomination, comme toutes nominations, dans l’obéissance mais également avec des sentiments de reconnaissance, car l’obéissance nous permet de toujours mieux servir dans la vigne du Seigneur. Un adage plein de sagesse faisait dire à nos anciens dans le ministère lors des nominations : « Ne rien demander, ne rien espérer, ne rien refuser ! »


Nous ne sommes jamais propriétaires du ministère qui nous est confié et comme le firent les disciples, quand Jésus les envoya prêcher l’Evangile, nous essayons d’aller nous aussi, où l'on nous envoie et de n’emporter ni tunique de rechange, ni monnaie pour la route, seulement sa Parole d’amour et le soutien de l’Esprit-Saint.

 

Comme vous, je voudrais le remercier le Père Laurent, pour ces huit années passées au service de notre communauté. Vous avez pu l’accompagner de votre amitié et de votre prière, dans les joies comme dans les difficultés. Il vous a dit d’ailleurs, ses sentiments de reconnaissance et d’amical attachement.

Son ministère ne fut pas toujours facile, pour coordonner, accompagner, être à votre écoute. Puis il y a deux ans maintenant, nous était proposée cette belle église St Charles au passé si glorieux. Nous voulions un lieu de culte, une église : elle nous a été accordée ; nous voulions la catéchèse pour nos enfants : le Père Grégoire les a reçus, trop peu nombreux, nous le regrettons, mais il les a préparé à la première communion, à la Profession de foi, et j’ai moi-même confirmé au nom de notre archevêque, 3 adolescents. Nous avons alors continué de qui se vivait, dans la communion avec notre archevêque.



Mgr Georges Pontier pensait à l’avenir. Il a prié, consulté, cherché, qui pouvait prendre la suite de ce qui s’était enraciné, dans une continuité diocésaine, tout en gardant la liturgie et les sacrements célébrés en latin dans le rite de 1962, comme le propose, le pape Benoît XVI, pour les fidèles qui y sont attachés.

Et c’est vers les Prêtres de la Société des Missionnaires de la Divine Miséricorde, du diocèse de Toulon  et à son responsable, l’abbé Fabrice Loiseau, et aux prêtres qui forment cette communauté, qu’il a proposé ce ministère paroissial.



En son nom je remercie les prêtres qui viendront, sous ma charge pastorale de recteur, célébrer les mystères du Seigneur et recevoir et animer les groupes de jeunes, que j’espère nombreux. Je dois vous dire que nous avons été très sensibles à l’accueil que notre archevêque nous a réservé lors de notre premier contact pour préparer la nomination à St Charles. Lorsque que l’abbé Loiseau lui a parlé des Missionnaires de la Divine Miséricorde, Mgr Pontier a dit « Oh oui, la miséricorde ! Cela est indispensable dans notre vie chrétienne ! »

Miséricorde, puisée dans le côté ouvert du Christ en croix. Miséricorde telle que l’entendait Ste Marguerite-Marie de Paray-le-Monial et Ste Faustine, mais sans oublier ce qui s’est vécu ici à Marseille, puisque au XVIIIe siècle, n’est-ce pas la vénérable Anne-Madeleine Rémuzat, visitandine, honorée des visions du Sacré-Cœur, qui demanda lors de la grande peste 1720, de la part de Jésus, à Mgr Henry de Belsunce, de  consacrer son diocèse et la ville de Marseille à Cœur Sacré ? Premier diocèse et première ville au monde à lui être consacré. Le diocèse de Toulon en sera le second. C’est sous ce beau patronage de la Miséricorde que nous accueillons officiellement nos frères.

Cher Père Laurent, Cher Père Loiseau, continuons d’annoncer le Christ ressuscité et de célébrer les sacrements de la foi, avec toute notre communauté chrétienne, dans le respect de chacun. Notre communauté est une belle communauté, priante et fervente, si bellement assemblée tous les dimanches en cette église St Charles et qui ne demande qu’à se développer.

Vous en découvrirez les joies et les richesses, les visages et les cœurs, mais aussi les détresses cachées et une aspiration à mieux vivre l’Evangile et a en témoigner.



En recevant la communauté pour l’Eucharistie dominicale, animé par la chorale grégorienne, soutenue par l’orgue, en nous mettant sous le patronage de St Charles Borromée, en découvrant les services cachés mais combien indispensables des sacristains et de ceux qui entretiennent avec discrétion et disponibilité, la maison du Seigneur, nous serons à la fois reconnaissants envers celui qui est l’Amour, mais très humbles, d’une humilité intérieure, sans critiques ni jugements, d’une humilité reconnaissant l’autre, comme étant le Christ, et fiers d’être ensemble au service de Celui qui est la Mansuétude.

Que la Vierge Marie, en ce mois du Rosaire, soit notre soutien, notre secours, notre recours, comme nous venons de le chanter, elle qui est sans péché et qui nous demande de faire tout ce que son Fils nous proposera de réaliser.

Déjà, unis les uns aux autres, en cette année sacerdotale, dans l’amour et le respect mutuel, nous souhaitons bon ministère au Père Laurent, et nous vous disons, cher Père Loiseau : bienvenue, vous qui venez « in nomine Domini. »      Mgr J.P. Ellul


Mgr Georges PONTIER
archevêque métropolitain
de Marseille


Aux fidèles
  de l'église de Saint-Charles  (lettre lue par Georges Renoux, diacre au Sacré-Coeur)

  

 

            Mes frères,

 

         Vous avez pu remercier M. l'abbé Laurent Grégoire de frélibert pour les années de ministère au service de votre communauté, d'abord à la chapelle de St Just, puis à l'église de la Palud, enfin à St Charles depuis 2 ans.

Mgr Jean-Pierre Ellul demeure Recteur de St Charles, avec la charge pastorale de votre communauté. Il sera désormais secondé par deux prêtres de la Société des Missionnaires de la Divine Miséricorde du diocèse de Toulon, et par le P. François-Xavier Gaillot-Drevon. Je pense qu'ainsi le service en sera enrichi.

Je remercie les prêtres qui viennent nous rendre ce service, je les confie à votre prière. Je sais qu'ils sauront avec Mgr Ellul, nourrir votre vie chrétienne et votre lien au diocèse.

 

Je vous assure de ma prière et me confie à la vôtre.

 

 

 

+ Georges Pontier

Archevêque de Marseille



 

Publié dans Paroisse St Charles

Commenter cet article