Mois d'Août (suite)

Publié le par Mgr Ellul

  

Un mois de vacances. Repos, prière, messe quotidienne et l'arrivée programée des parents, de la famille et des amis, un temps long, pour approfondir et continuer d'écrire l'ouvrage sur la vie de la vénérable Anne-Madeleine Rémuzat.

   Déjà les textes sont en place, mais il faut vérifier et rendre l'approche vivante et agréable. Je viens de recevoir le "Coustumier et directoire pour les soeurs religieuses de la Visitation Ste Marie", un reprint, imprimé en Belgique, trouvé sur Internet aux Livres Anciens, très bien présenté, qui me permettra de donner quelques précisions concernant la vie à la Visitation de Marseille. Anne-Madeleine Rémuzat va m'y aider. Un travail qui demande beaucoup d'attention, pour ne rien oublier. Les dimanches, avec la permission de Mgr Bruno Belmont, curé de Laragne et responsable du secteur, se passeront à rendre service pour la célébration des messes à Barret-sur-Méouge (9h 15) ou à Salérans (11h).

   Déjà le dimanche 13 août, je dois me rendre à Chorges où le Père Maruis Chevalier, qui en est le curé, m'a proposé de venir prêcher dans sa paroisse, tout près de Gap et de Notre-Dame du Laus.

  Puis le 15 août, anniversaire de ma prise de soutane dans la petite église de Salérans, ce sera la fête chez le Cher Père Maurice Avril. Sa kermesse, cette année sera sans joie parfaite, car au Liban où se trouvent l'école et la chapelle de l'Ave Maria, les jeunes subissent la guerre et la peur. Comme le recommande le Pape Benoît XVI, prions instamment pour la paix au Moyen-Orient et dans le monde.

  Mais le départ n'est que pour lundi prochain. il reste encore bien à faire au Sacré-Coeur : la prédication de dimanche et les trois célébrations des mariages de samedi prochain. A bientôt donc.

Portrait de la vénérable Anne-Madeleine Rémuzat et prise de soutane, le 15 août 1962 à Salérans

Publié dans Mes Photos

Commenter cet article

don ignazio 27/07/2006 09:00

ancora mille grazie per la squisita ospitalità e per aver conosciuto persone e posti meravigliosi, Salerans, compresa. Ora vi attendo nella nostra isola di Sardegna. Cordialmente,d. Ignazio Serra