Général d'Harcourt - Saint-Sépulcre

Publié le par Mgr Ellul

MESSE SOLENNELLE,

 

en la BASILIQUE SAINT-VICTOR

 

Dimanche du Bon-Pasteur – 28 avril 1996 – 11h

 

en présence de Son Excellence

 

le Général Comte Louis d'HARCOURT,

 

Lieutenant de France

de l'Ordre du Saint Sépulcre de Jérusalem,

 

et des Chevaliers et Dames de l'Ordre

de Provence et de Languedoc-Roussillon.

 

 

 

Vous me permettrez de dire ma joie d’accueillir dans cette basilique, participant à cette messe, en ce dimanche du Bon Pasteur, journée  de prières pour les vocations religieuses et sacerdotales :

 

 

 

Mgr FORNO,Vicaire Général émérite du Diocèse de Fréjus-Toulon

 

         qui préside cette eucharistie,

 

Le Chanoine Louis BOS, vice-recteur de Notre-Dame de la Garde

 

et Prieur Régional de l'Ordre du Saint-Sépulcre, qui fera l'homélie,

 

Mgr Bernard de Lanversin, qui depuis Rome, s'unit à notre célébration

 

Notre Diacre Eugène de Goy,

 

Monsieur Jean-Marc Benzy, représentant Monsieur Jean-Claude GAUDIN, Sénateur-Maire de Marseille.

 

Madame  Marie-Jeanne FAY-BOCCOGNANI, déléguée municipale aux Edifices Culturels de la Ville de Marseille,

 

Monsieur Georges BERGOIN, Secrétaire perpétuel de l'Académie de Marseille, délégué régional des Œuvres Hospitalières de l'Ordre de Malte.

A l'orgue, François Santon.

Les chants sont assurés par les Baladins de la Chanson.

 

        

 

 

 

Accueil par le Père Ellul :

 

Excellence,

 

         C'est une joie pour notre communauté chrétienne de Saint-Victor de vous accueillir ce matin. Cette Eucharistie conclue ces deux journées de récollection, auxquelles participent les Chevaliers et les Dames de l’Ordre Equestre du Saint-Sépulcre du Languedoc-Roussillon et de Provence.

 

 

         Lorsque le M. le Chanoine Louis Bos et Me Gérard CAULE ont émis le souhait d'une célébration à Saint-Victor, j'ai moi-même proposé en préalable, une visite des Cryptes et de l'Abbatiale. Et hier soir, trop rapidement, vous avez pu être le témoin de 17 siècles de fidélité et d'histoire. 

 

         Depuis quelques années, les Chevaliers du Saint-Sépulcre, participent, le Vendredi Saint, à la célébration de la passion du Seigneur, après avoir assuré une garde d'honneur et animé le Chemin de la Croix en la Cathédrale de Marseille, avec la participation des Chevaliers de l'Ordre de Malte. Ils sont également présents aux célébrations de la Chandeleur, portant  en "procession", dans les rues qui entourent l'Abbaye, la vénérable statue de Notre-Dame de Confession.

 

        Saint-Victor au passé prestigieux, Saint-Victor, témoin de la fidélité des Marseillais, venant prier dans ces lieux de mémoire et de paix, cette église où Papes, Evêques, Cardinaux, simples moines, se sont laissés envahir par la Parole de Dieu, pour vivre, dans le mystère du don total, leurs promesses baptismales. Déjà, dès la première croisade, Richard de Millau, abbé bénédictin de ce monastère, y participait. Plus tard, ce fut alors l'un des lieux où, à Marseille, venait prier les Croisés partant délivrer le Saint-Sépulcre, le tombeau du Christ.

         De nos jours, revêtus de ce manteau blanc, symbole d'humilité, rappel de la robe baptismale, frappé de la Croix de Jérusalem, sur laquelle est placée la coquille, symbole de la marche et du don total, vous continuez, dans une fidélité sans faille, à oeuvrer et à prier pour la Terre Sainte.

 

         Dispensaires, écoles, hôpitaux, séminaires, lieux de convivialité reçoivent de votre générosité, le support indispensable pour que la Charité et l'Amour du Christ continuent de rayonner. Nous n'omettrons pas ce matin de prière pour la paix dans le monde et plus particulièrement pour cette terre où le Christ Jésus à prêché l'évangile où il est mort et ressuscité.

 

L'Eglise continue d’en témoigner à travers toutes ses activités apostoliques et caritatives, au -delà des divisions.

 

 

         Vous le disiez vous-même, de retour d'un voyage en Terre-Sainte en juillet dernier : "Notre mission à nous, demeure... en tous cas, de faire tous nos efforts, par la prière et par l'action, pour que la terre foulée par les prophètes, le Seigneur, la Vierge Marie et les apôtres ne devienne musée ou chantier archéologique...".

 

         Oui, cette Terre Sainte doit toujours et sans cesse, interpeller ceux et celles qui entendent le message de la Bonne Nouvelle, cet évangile, annoncé ici à Marseille, par les premiers témoins oculaires de la Résurrection du Christ.  Qu'en ce dimanche du Bon Pasteur, en ce dimanche de prière pour les vocations, notre prière rejoigne celle des chrétiens du monde entier, priant pour la paix, sans oublier nos 7 frères trappistes, qui offrent leur prière, dans leur captivité pour témoigner de l'amour incommensurable du Christ.

 

         Que Saint-Victor et ses compagnons,  tous les martyrs,  inhumés dans les cryptes de notre Abbaye, rejoint par le bienheureux Pape Urbain V et  Saint Eugène de Mazenod nous y aident...

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article